Bonjour 👋

Je suis Marie Micado, rédactrice et auteure. Le 20 Janvier 2022, mon livre « 60 minutes pour apprendre à parler en public » sortira dans les librairies aux éditions Gereso. Suivez toute l’actualité sur mon blog : mariemicado.fr

Des lettres de motivations, nous en avons tous écrits. Que ce soit pour postuler pour un emploi ou pour une formation, il est indispensable qu’une lettre de motivation accompagné votre CV. Son absence se fait d’ailleurs vite remarquer tant et si bien que la plupart des employeurs n’examinent même pas les candidatures soumises sans lettre de motivation.

Curriculum Vitae (CV)

Dans cet article, je partage avec vous 3 conseils indispensables pour se lancer dans cet exercices des plus délicats.

1. Faites le point sur vos motivations

Avant de commencer à écrire quoi que ce soit, il faut préparer le fond. Autrement dit, il faut faire le point sur votre motivation à avoir ce job.

En la matière, je vous recommande de créer un tableau à deux colonnes :

Dans la colonne de gauche : ce que vous voulez vous, de tout votre cœur. Soyez honnête et sincère. Quels sont vos projets, vos objectifs, vos passions, l’entreprise dans laquelle vous rêver de travailler, etc.

Dans la colonne de droite : ce que l’entreprise souhaite entendre. Soyons honnête, la lettre de motivation doit bien évidemment prendre cela en considération.

Et puis faites la synthèse : à quel moment vos intérêts rejoignent ceux de cette entreprise ? C’est sur cette base commune qu’il vous faudra insister dans la lettre de motivation, car elle permettra au recruteur de s’imaginer vous intégrer dans ses projets.

Lettre de Motivation

2. Un paragraphe, une idée

Ni plus, ni moins. En effet, il est essentiel que votre lettre de motivation soit claire, lisible et structurée. Pour la clarté, il est également essentiel de faire des phrases ayant une structure simple (sujet, verbe et complément).

En matière de structuration, je vous recommande de suivre celle-ci :

Paragraphe 1 : Phrase d’introduction.

Paragraphe 2 : Ce que vous avez perçu des intérêts de l’entreprise. Qui ils sont ? Que recherchent-ils ?

Paragraphe 3 : Vous. Ne répétez pas ce qui est écrit dans votre CV. Expliquez seulement les éléments essentiels, vos projets et vos objectifs.

Paragraphe 4 : En quoi vos intérêts rejoignent ceux de l’entreprise ? Quelle est la plus value que vous souhaitez apporter ?

Paragraphe 5 : Conclusion et disponibilité.

Pack CV et Lettre de Motivation

3. Relisez votre lettre de motivation

Et plutôt deux fois qu’une ! Je vous recommande également de la faire relire par un proche qui aura plus de recul que vous sur vos idées 💡

En terme de relecture, je vous recommande la lecture de mon précédant article sur le sujet :

Comment corriger un texte ?

Si vous avez besoin d’un regard externe, vois pouvez également faire appel à mes services en cliquant sur le lien suivant :

Correction

Je me tiens également à votre disposition pour toute demande ou renseignement au 06.22.51.82.71 ou à info@public-writers.com.

Bien sincèrement.

Marie Micado.

Bienvenue dans ce nouvel article 🪶

Je suis Marie Micado. je suis blogueuse et j’exerce en tant que rédactrice web et rédactrice free-lance. Vous pouvez visiter mon blog personnel à l’adresse suivante : www.mariemicado.fr

http://mariemicado.fr

J’ai ouvert ce blog il y a plus un an avec pour objectif de partager avec ma communauté mes différents centres d’intérêt : l’écriture, la cuisine, les cosmétiques naturels, la photographie, etc. Dans ce blog, il y a de tout. Des articles écris à la va vite sur le coin d’une table au articles longs et bien documentés sur des sujets sérieux.

Aujourd’hui, je fais la synthèse de ce qui marche et de ce qui ne marche pas en terme de référencement web pour des articles de blogs. En effet, si vous souhaitez que vos articles soient lus par le plus grand nombre de personnes, il faut qu’il soit référencé par Google (les autres moteurs de recherches suivront). Et pour un bon référencement sur Google, il faut respecter certaines règles de forme. Dans le jargon, ces règles s’appellent le SEO.

Internet regorge de soi disant experts du SEO qui sont prêt à vous faire payer une fortune en vous garantissant votre arrivée en première page de GOOGLE. Mais ce que vous ne savez pas, c’est que Google change (ou plutôt ajuste) ses algorithmes de référencement 20 fois par jour, rendant impossible une telle expertise. De plus, la seule manière d’être sûr à 100% que votre site internet se trouvera sur la fameuse première page, est de payer des publicités.

Dans cet article, je vais partager avec vous à la fois des conseils généralistes, mais aussi mon retour d’expérience. Après avoir écrit près de 200 articles de blog, je commence à avoir une idée plutôt précise de la situation.

Sans plus attendre, voici mes conseils pour écrire un article de blog bien référencé.

Conseil référencement SEO 1 : Tout est dans le titre !

Vous pouvez avoir le meilleur contenu de la terre, votre article ne sera pas bien référencé si les titres ne répondent pas à certains certains critères.

Oui, j’ai bien dit les titres, parce qu’en réalité, un article de blog de contient pas un mais plusieurs titres hiérarchisés (on appelle ça des balises titres : titre 1, titre 2, titre 3…) qui permettront au moteur de recherche de comprendre la structure de votre texte et de savoir à quelle question il permet de répondre.

Pour avoir un article de blog bien référencé, il faut donc que :

Texte pour le web

Conseil référencement SEO 2 : travaillez votre sujet

Le mot clé du référencement sur Internet est la pertinence ! En écrivant votre article de blog, vous devez montrer que son contenu est plus pertinent que n’importe quel autre pour répondre à une question précise.

Comme pour une dissertation, vous devez donc vous préparer afin d’être en mesure de traiter de tout votre sujet, mais uniquement de votre sujet.

Actuellement, un bon article de blog doit mesurer entre 1800 et 2000 mots.

Il doit également contenir l’ensemble des mots clés liés à ce sujet.

Il doit permette de répondre aux principales questions que se posent les internautes.

Il doit être bien structuré et bien écrit.

Enfin, plus un article est spécialisé dans un domaine précis et moins il entre en concurrence avec d’autres sur ce thème. Trouvez une manière originale de traiter de votre sujet !

Description catalogue

Conseil référencement SEO 3 : Rendez votre article attrayant !

Premièrement, il faut des images. Et des images qui ont des mots clés dans leur titre.

Deuxième, il faut faire des phrases courtes. Votre texte doit être accessible pour le grand public, même s’il est des plus pointus.

Troisièmement, ajoutez des liens vers d’autres contenus internes ou externes.

Quatrièmement, travaillez vos titres et images d’accroche afin de les rendre attrayants !

Cinquièmement, ajoutez des étiquettes. Elles vont permettre d’accentuer le classement par mot clé de vôtre article.

Pack SEO Web 10

Et voilà, j’ai tenté de faire au plus court afin de ne pas vous noyer sous les détails. En tout cas, ces trois conseils de référencement sont largement suffisants pour vous lancer dans la rédaction de votre premier article !

Si vous avez besoin d’être accompagné ou que vous n’avez pas de temps à consacrer à cela, en tant que rédactrice free-lance je me tiens à votre disposition.

Pour me contacter : info@public-writers.com ou 06.22.51.82.71.

Bien à vous.

Marie.

Après la rédaction d’un document ( lettre, discours, roman, rapport, etc.), il est indispensable que celui-ci fasse l’objet d’une relecture attentive avant sa livraison.

Nul n’aura envie de lire un document ou un texte qui contient trop de fautes d’orthographe, de grammaire, de syntaxe ou encore de mise en forme.

Certes, le fond de ce qui est dit est important, mais il ne faut pas être naïf, le forme compte aussi beaucoup. Elle pourra impacter jusqu’à 50% de l’opinion que se fera le lecteur de votre texte.

Par conséquent, à l’issue de la phase de rédaction, vous devez toujours prévoir un moment de relecture et de correction. Même ne s’agit que d’un simple mail, ou d’un post sur les réseaux sociaux ! Souvenez-vous, les écrits restent…

Concrètement, comment procéder à la correction ? C’est justement ce que nous allons voir dans cet article ⬇️

1. Faire une pause entre la rédaction et la correction

Rédiger ce texte vous a certainement demandé un intense travail de réflexion, à l’issue duquel vous avez l’impression d’avoir donné le meilleur de vous même. Et c’est bien légitime ! Résultat, vous n’avez qu’une envie, expédier au plus vite au œuvre à son ou ses destinataires et pouvoir enfin passer à autre chose. Ça se comprend.

Mais si vous attaquez la correction avec votre cerveau fatigué et en pleine ébullition, vous risquez de ne pas la faire correctement.

Et oui, corriger un texte demande de s’attarder sur chaque phrase, chaque mot, chaque virgule. Cela demande de la concentration et surtout d’avoir du recul ! Parce que sur le moment, on est convaincu qu’on a bien fait !

Mon premier conseil est donc le suivant, n’envoyer jamais aucun texte immédiatement après l’avoir écrit. Surtout s’il y a des enjeux à la clé !

Quand vous avez posé votre plume 🪶, partez sur une autre activité pendant une heure ou deux, voire sur une bonne nuit de sommeil, et revenez voir votre texte avec un œil neuf ! Vous verrez, ça change tout.

2. Ne faites pas trop confiance aux correcteurs automatiques

Aujourd’hui, tous les logiciels de traitement de texte, que ce soit sur ordinateur ou du smartphone sont dotés de logiciels de correction de texte.

D’après mon expérience de rédactrice, les logiciels gratuits permettent de corriger environ 60 à 70% des fautes d’orthographe et de frappes. Ce qui est déjà pas mal, me direz vous. Oui mais, d’une part, le nombre de fautes restantes dépend de votre niveau en orthographe et d’autre part, ces logiciels oublient de corriger de nombreux autres éléments qui sont tout aussi importants. Par exemple, le style (est ce rédigé en bon français ?), la typographie, le sens (est ce compréhensible ?), etc.

A côté de cela, il existe également des logiciels payants. Moi par exemple, j’utilise le logiciel Antidote pour lequel j’ai déboursé une centaine d’euros. Globalement, j’en suis très contente, mais mon expérience m’a montrée que même ce logiciel payant n’était pas infaillible. Ainsi, je dois tout de même procéder à une relecture attentive de chacun de mes textes.

3. Corrigez avec méthode

Plus le texte ou le document à corriger est long, et plus il est important de suivre une méthodologie précise. En effet, la relecture et la correction demandent de prêter attention à de nombreux détails et il peut vite arriver qu’on s’y perde.

Mon premier conseil en la matière est de toujours réaliser plusieurs relectures pour un même texte.

Enfin, sachez que vous pouvez toujours faire appel à des relecteurs correcteurs qui pourront vous être d’une grande aide en apportant leur expérience et leur professionnalisme.

Vous pouvez bénéficier d’un service de relecture en me contactant à info@public-writers.com. Vous recevrez une réponse adaptée à vos besoins dans les plus brefs délais.

Vous ne trouvez pas votre bonheur ?
Contactez-nous
phonesmartphone linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram